Clyne

Mes tribulations...

21 novembre 2007

Ma soeur

soeursJe vais vous raconter une anecdote amusante (ou pathétique, ça dépend des points de vue).

J’ai une grande sœur, très grande même puisqu’elle est de presque 14 ans mon aînée. Nous n’avons donc pas vraiment grandi ensemble mais nous sommes quand même très proches (enfin moins qu’avant quand j’y pense… mais c’est une autre histoire dont je vous parlerai une autre fois).
Il existe pourtant un grand tabou entre nous. Alors là attention accrochez-vous parce que je n’ai jamais rencontré quelqu’un qui ai le même tabou, c’est dire si ça doit être rare !! 

Je ne peux pas appeler ma sœur par son prénom. Voilà c’est dit.
Ah ! Vous ne vous y attendiez pas hein ?! 

Pourtant ma sœur, elle en a un de prénom bien à elle, elle s’appelle Muriel. D’ailleurs je n’ai jamais compris pourquoi ma mère avait choisi de prénommer sa fille comme sa sœur… du coup dans la famille on est obligé de préciser à chaque fois que l’on parle de l’une ou l’autre s’il s’agit de Grande Mumu (ma tante, la sœur de ma mère) ou Petite Mumu (ma sœur)...

Voici donc la genèse de ce blocage de prénom :

Lorsque j’étais petite, ma sœur et moi avions plus une relation « maternelle » qu’une relation de sœurs classique dûe à notre grande différence d’âge. On m’a donc appris à l’appeler par le doux surnom de… « Soeusoeur »… ! Ce qui est absolument ridicule, oui vous avez le droit de rire derrière vos écrans !! Mais pour moi c’était comme Mamie ou Tata, une manière d’appeler quelqu’un de ma famille très proche.

En grandissant cependant j’ai quand même commencé à trouver ce surnom vraiment bébé mais je ne pouvais me résoudre à appeler ma sœur par son prénom. C’est comme si du jour au lendemain on me demandait d’appeler ma mère par son prénom au lieu de « Maman » ! Je l’ai donc adapté et au fil du temps c’est devenu « Sousoune » puis « Soune » puis… rien. 

Voilà, depuis plusieurs années je n’appelle plus ma sœur. Je n’y arrive pas. Alors quand nous ne sommes que toutes les deux, ça va, elle sait forcément que je m’adresse à elle. Mais lorsque nous nous retrouvons avec plusieurs personnes, impossible de l’interpeller depuis l’autre bout de la pièce. Je dois obligatoirement me déplacer pour aller lui parler.

De même lorsque je parle d’elle aux gens. Je l’appelle invariablement « ma sœur » (ça fait un peu religieux d’ailleurs quand on y pense :P ). Même lorsque je parle d’elle avec ma mère. Je dis « ma sœur ». Ce qui est un peu étrange quand même. En même temps quand ma mère me parle d’elle, elle ne dit jamais « Mumu » mais « Ta sœur » donc bon… 

Le seul cas de force majeure où je me vois obligée de l’appeler par son prénom, c’est quand il m’arrive d’oublier le code de son interphone et que je l’appelle depuis la cour pour qu’elle se mette à la fenêtre.
Ca
m’est arrivé peu de fois mais à chaque fois ça m’a pris 1 ou 2 minutes pour me mettre en condition et arriver à faire sortir le mot « Muriel » de ma bouche… Et je déteste ça !! Après tout je ne sais pas qui c’est cette « Muriel » ou « Mumu », ce n’est pas ma sœur ! Ma sœur c’est… « ma sœur » ! 

Voilà, voilà vous savez toute l’histoire… Vous avez le droit de me chambrer dans les commentaires parce que je sais que ce blocage est quand même ridicule… :D
Mais honnêtement ça me pèse un peu au quotidien de ne pas pouvoir « appeler ma sœur »…
Si vous avez des solutions à me suggérer, je suis preneuse ! 

Allez, la prochaine fois je vous parlerai de ma pire phobie qui n’est pas des plus courantes et au sujet de laquelle je me fais souvent chambrer… (whaouh le teasing de folie !) 

;-)

Posté par C lyne à 23:53 - Permalien [#]